NOUVELLES

Jean François Mayer et Tina Hilgers reçoivent une subvention Savoir du CRSH

Félicitations à Jean François Mayer et Tina Hilgers qui reçoivent une subvention Savoir du CRSH ! Leur projet est intitulé: Informalité, violence et résistance en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Les subventions Savoir appuient l’excellence de la recherche en sciences humaines.

Jean François Mayer et Tina Hilgers sont tous deux professeurs au département de science politique de l'Université Concordia, ainsi que membres fondateurs de l'ÉRIGAL. Leur projet "Informalité, violence et résistance en Amérique latine et dans les Caraïbes" aborde la question des réponses favorisées par les citoyens marginalisés face à la violence chronique dans les villes d'Amérique latine et des Caraïbes;  le projet est construit dans une logique de co-production des connaissances avec les populations étudiées. Le recours enraciné à la force et au pouvoir à long terme causant aussi bien dommages physiques que psychologiques à des millions de citoyen.nes vivant dans des habitations informelles urbaines et occupant des emplois informels, constitue une préoccupation importante en matière de développement. Les personnes qui doivent construire leurs propres abris et inventer des activités pour générer des revenus sans aucun soutien régulateur de l'État sont souvent les plus vulnérables face à la violence, qu'elle provienne de la police, du crime organisé, de contacts sociaux et économiques ou des élites. Mais l'indifférence de l'État et de la société à l'égard de ces personnes, leur propre méfiance à l'égard de l'État et le danger potentiel pour les chercheur.es qui sollicitent des informations sur la violence font que ces personnes et leurs stratégies de résistance quotidiennes restent largement invisibles. Ce projet cherche à combler cette lacune avec des données provenant des villes de Medellin (Colombie), São Paulo (Brésil) et Kingston (Jamaïque).

Nous leur souhaitons beaucoup de succès dans leurs recherches.